COMPTE RENDU DE LA FINALE 2015 DES MASTERS IBERIQUES

De retour de la finale européenne des Masters Ibériques 2015

Après Turin, Barcelone et Paris, c’est en Belgique que s’est déroulée la 19ème finale des Masters du Cheval Ibérique du 30 octobre au 1er novembre. Une année marquée par l’arrivée de deux nouveaux pays : la Grande Bretagne et la Tchéquie, ce qui prouve, si besoin était, l’intérêt sans cesse croissant pour le cheval ibérique de sport.
C’est à Welkenraedt, près de Liège, que s’est retrouvée la centaine de couples finalistes issue des sélections des différents circuits européens afin de dérouler près de 200 reprises sous l’œil de 9 juges nationaux et internationaux belges, français, italiens, anglais, espagnols et algérien qui ont eu fort à faire tout au long de ces trois jours de compétition afin de départager les binômes allant de la reprise jeune cheval au cheval de Grand Prix.
L’accueil de nos amis outre- Quiévrain a été à la hauteur de leur réputation : chaleureux et spontané et les installations mises à notre disposition de qualité tant en indoor qu’en extérieur, faisant de ces trois jours de concours une véritable réussite.
Nous le signalons chaque année, mais une fois de plus force est de constater qu’au fil des ans le niveau ne cesse d’augmenter tant dans la qualité de la locomotion des chevaux que dans la qualité de l’équitation des cavaliers. Ce circuit, jadis réservé au tout début de sa création aux seuls amateurs, attire aujourd’hui de plus en plus de cavaliers professionnels ; ainsi cette année plusieurs participants étaient des habitués des circuits officiels nationaux et internationaux.
Concernant le cheval de Pure Race Espagnole (sans vouloir polémiquer ni raviver une polémique et un antagonisme stériles) nous sommes néanmoins heureux de signaler que très minoritaires au départ par rapport à son cousin lusitanien, il est désormais très largement majoritaire. Quelques chiffres particulièrement significatifs en sont la preuve :
- en Jeunes chevaux : 17 PRE sur 23 inscrits.
- sur la Golega, soit l’Amateur 3 : 15 PRE sur 19 inscrits.
- sur la Sevilla, soit l’Amateur 2 : 15 PRE sur 20 inscrits.
- sur la Madrid, soit le Saint Georges : 12 sur 19 inscrits.
Cette augmentation quantitative est également qualitative puisqu’ils sont présents sur tous les podiums et trustent même à plusieurs reprises les trois premières places : sur la Golega ( Amateur 3 Préliminaire) sur la Lisboa ( Amateur 1 Grand Prix) sur la Madrid ( Saint Georges) sur la Royale ( soit le Grand Prix ) ainsi que sur les deux Reprises Libres en Musique Lusitania de niveau 1 et 2 ; pour ce qui est des titres de champion d’Europe, ils occupent encore l’essentiel des places d’honneur : 1 PRE en jeunes chevaux ; 3 Pre sur le niveau 1 ; 2 Pre sur le niveau 2 ; 3 sur les niveau 3 et 4 et 1 sur le niveau 5. Une suprématie incontestable qui ne peut être que d’excellent augure pour les éleveurs.
Pour ce qui est des éleveurs de l’AECE, les résultats sont tout aussi encourageants
Dans la catégorie Espoirs des jeunes chevaux  dans un lot relevé de 23 finalistes
- ATAHUALPA DE VERLIN de l’élevage Jean GOUELLO, monté par Alexandra Roch, est 5ème sur la Primera avec 70,8% le premier jour et 6ème le second jour sur la Novilla, avec la même note, ce qui lui vaut une belle 5ème place au classement général.
- ACCION, né à l’élevage de Dominique ROZIERE, monté par Luis Coelho est 11ème au classement général avec 64,1% et 65%.
- VIENTO DE PREVILLE de l’élevage Jacques BONNIER, monté par Clément Robert est 14ème au général avec 64,8% et 62,9%.
Sur le niveau 1, l’Amateur 3 et sa RLM :
- SAFRAN de l’élevage Catherine CHATAIN, monté par Cécile Baras est 8ème au général avec 61% grâce à une 12ème place sur la Golega et une 4ème place et 67,85% sur la RLM Carmencita.
Sur le niveau 2, l’ Amateur 2 et sa RLM :
- PIJO GOM, élevage Jean GOUELLO, monté par Camille Capitaine (déjà sur le podium européen en 2012 avec l’argent et en 2014 avec le bronze) est 3ème avec 65,9% sur la Sevilla, second avec 69,5% sur la RLM Flamenca et termine médaille d’argent sur le podium européen.
Sur le niveau 4, catégorie des chevaux confirmés, le Saint Georges et sa RLM :
- QUETZAL DES GACHOTS, élevage Sabine GARCIA LAGOS (déjà par 3 fois champion d’Europe 2010,2012 et 2013 sur 4 participations ce qui fait de lui le PRE le plus titré des MCI ) monté par Jean Claude Avril, face à une forte concurrence avec plusieurs cavaliers de haut niveau, est 7ème sur la Madrid avec 65,7% et 3ème de la RLM Lusitania avec 72%, ce qui lui permet d’accéder à la médaille de bronze du podium européen.
- QUENEGRO de l’élevage de Dominique ROZIERE, monté par Charlotte Chalvignac est 10ème de la Madrid avec 64,1%.
En tant que capitaine de l’équipe de France, je tiens à remercier tous ces couples qui ont largement contribué à la médaille d’argent par équipe de la France derrière l’or de la Belgique et devant le bronze de l’Italie.
L’année prochaine, rendez vous en Italie !

Sabine Garcia Lagos

ATAHUALPA DE VERLIN - FINALE MCI 2015

ATAHUALPA DE VERLIN et Alexandra Roch

QUETZAL DES GACHOTS FINALE MCI 2015

QUETZAL DES GACHOTS et Jean-Claude Avril

QUENEGRO - FINALE MCI 2015

QUENEGRO et Charlotte Chalvignac

SAFRAN  FINALE MCI 2015

SAFRAN et Cécilia Baras

PIJO GOM MCI 2015

PIJO GOM et Camille Capitaine

VIENTO DE PREVILLE MCI 2015

VIENTO DE PREVILLE et Clément Robert

PODIUM MCI 2015MANEGE FINALE MCI 2015 2

, ,