FINALE EUROPÉENNE 2016 DES MASTERS IBÉRIQUES A TURIN

Ce prochain week end, la ville de Turin, capitale piémontaise où l'empereur Napoléon III signait l'acte de cession du comté de Nice et de la Savoie à la France en 1860 sera , pour trois jours la capitale européenne du cheval ibérique. 120 chevaux, dont 77 chevaux de Pure Race Espagnole et 43 Lusitaniens,venus de Grande Bretagne, d'Espagne, de Belgique, de Tchéquie, de France et bien entendu d'Italie s'y sont en effet donné rendez vous après avoir satisfait à des critères de sélection extrêmement rigoureux dans chacun des pays concernés et vont se disputer, comme c'est devenu maintenant la tradition, les finales européennes de dressage du Master du Cheval Ibérique.

Finales dont le niveau ne cesse de progresser.On constate en effet que chaque année le niveau des chevaux présentés progresse et que, dans ce cadre, les PRE affichent un fort potentiel puisqu'ils sont désormais presque deux fois plus nombreux que leurs concurrents lusitaniens à se qualifier.

Cette année pas moins de 240 reprises sont prévues dont 11 du niveau grand prix et  20 du niveau Saint Georges, ce qui est tout simplement exceptionnel. Au total c'est plus de 110 reprises du niveau Amateur 1 au Grand Prix( ce qui montre les progrès spectaculaires accomplis  en quelques années ) et de nombreuses reprises libres en musique toujours aussi passionnantes qui attendent dans cette magnifique ville du Piémont les amoureux du cheval ibérique.

Nos élevages y sont bien sûr représentés - pas assez sans doute- et nous suivrons avec attention les performances de quelques uns de nos meilleurs chevaux:

-PRONTO issu de l'élévage Ruiz monté par Julie Bayle  qui sera présent pour la première fois cette année en Grand Prix,

-QUETZAL DES GACHOTS issu de l' élevage de Sabine Garcia-Lagos monté par Jean Claude Avril présent lui aussi à ce rendez vous dans lequel il a déjà brillé les années passées,

-PIJO GOM et ATAHUALPA DE VERLIN nés dans l'élevage de Jean Gouello directeur du circuit MCI Ile de France, à l'origine de l'organisation des journées Paribériques qui ont connu un franc succès en septembre, respectivement montés par Marie Gouello et Alexandra Roch,

-QUEMADOR ER et son fils BODEGUERO ER, respectivement montés par Charlotte Ronchail et Sophie Plagnol, issus de l'élevage de Georges Ronchail, présents pour la première fois à ce niveau de compétition après s'être brillement distingués dans les concours de modèles et allures en France et en Espagne.

Quelque soit le niveau de l'épreuve, qu'il s'agisse d'un Grand Prix ou d'une reprise jeunes chevaux, l'enjeu est toujours le même, il s'agit de valoriser les qualités de nos PRE et montrer que les champions et futurs champions peuvent bien se trouver dans nos élevages.Connaissant les qualités naturelles des PRE nous leur faisons totalement confiance ainsi qu'à leurs cavaliers à qui nous souhaitons bonne chance.

Nous souhaitons également et surtout bonne chance à Philippe Roch responsable de cette finale pour que tout se déroule dans les meilleures conditions et le remercions une fois encore pour son engagement personnel qui fait honneur au cheval ibérique.

QUETZAL DES GACHOTS monté par Jean-Claude AVRIL

BODEGUERO ER monté par

BODEGUERO ER monté par Sophie PLAGNOL

QUEMADOR ER monté par Charlotte RONCHAIL

QUEMADOR ER monté par Charlotte RONCHAIL

ATAHUALPA DE VERLIN monté par Alexandra ROCH

ATAHUALPA DE VERLIN monté par Alexandra ROCH

 

PRONTO monté par Julie BAYLE

PRONTO monté par Julie BAYLE

 

, ,